AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Basket Case (1982)

Aller en bas 
AuteurMessage
Richter
Admin
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : DTC
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Basket Case (1982)   Mer 10 Juin - 0:35



Un jeune homme (Franck en vf, Duane en vo), qui conserve précieusement son frère siamois atrocement déformé (Martial en vf, Belial en vo) dans un grand panier en osier, cherche à se venger des médecins qui les ont séparé à l'âge de 12 ans...



Premier volet de la trilogie Basket Case (et le seul que je possède)...il a été tourné par Franck Henenlotter en 1982 avec un budget plus que ridicule (150 000 dollars et on se demande même si tout le budget ne tient pas dans la liasse de billets que possède Franck/Duane).
Critique sociale (Henenlotter se place du côté des freaks et les personnes en marge de la société, le film se déroule dans un hôtel de passes) et scènes d'horreur (la meilleure est sûrement celle de la véto avec les scalpels dans la tête) se mélangent habilement.

On suit les aventures de ce jeune homme un peu naïf mais attachant dans une ville bien trop grande pour lui (beaucoup de films dans ce genre là parle des difficultés pour l'homme à s'adapter à la société et quand on est un freaks, c'est encore pire). Il recherche les médecins qui ont pratiqué l'opération qui l'a séparé de son frère pour se venger.



Il en résulte une gallerie de personnages tous plus allumés les uns que les autres. Franck/Duane me fait penser à Melvin de Toxic Avenger (naïveté, coiffure, physique ingrat). Mais il y a aussi le gérant de l'hôtel, le mec qui sort toujours avec sa robe de chambre, la pute d'à côté, la standardiste...tout un univers de personnages qui essayent de survivre dans la grosse pomme.

Et pour finir que dire de Belial/Martial...il est affreux mais on a limite de la pitié pour lui...mais aussi de la curiosité à ouvrir le panier mais comme chacun sait, la curiosité est un vilain défaut vite puni. Henenlotter utilise deux moyens pour qu'il prenne vie, c'est à dire comme une marionnette avec quelqu'un qui le fait s'agiter ou en stop motion (image par image comme le singe rat de Brain dead). Ca fait souvent un peu cheap mais le film est d'autant plus attachant...et je préfère mille fois ce genre d'animation qu'une vilaine 3D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ghoulish
Fantôme
Fantôme
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Basket Case (1982)   Mer 10 Juin - 1:14

un sacré film ! une de ces oeuvres barges et underground qui me remplissent de bonheur décadent !
un tournage sur le vif dans des endroits miteux et mal famés, des effets spéciaux improbables mais assurément sympathiques, une inventivité certaine, je dis bravo monsieur frank henenlotter.
à ne pas manquer ses autres films, notamment "elmer".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Basket Case (1982)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Topic unique] CR du 16 Septembre (Show-Case dvt PDS)
» DISPLAY CASE A PRIX TRES CORRECT
» minority report ATACHE CASE
» [AIDE] probleme cocher case ....
» Donne ou vend "Fruits basket" [Donner]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chroniques de cinéma :: Horreur-
Sauter vers: